Ecole maternelle : le chantier d’extension démarre

Le 19 octobre, les premières palissades de chantier se sont élevées devant l’école maternelle des Promenades. Objectif : agrandir l’école maternelle pour la rentrée 2021.

175 enfants de maternelle ont fait leur rentrée cette année à l’école des Promenades de Crécy-la-Chapelle. Si les effectifs promettent de se stabiliser dans les années à venir, l’agrandissement futur permettra de maintenir la qualité d’accueil des tout-petits en portant sa capacité à huit classes.

 

Préparer l’avenir

« Cette extension permet de faire face au rajeunissement de la population et de préparer l’avenir » explique Bernard Carouge, maire de la commune.

Deux nouvelles classes d’environ 60 m2 chacune seront créées. Les locaux intérieurs seront réaménagés.

 

Une salle multi activité mutualisée avec les associations

La future salle multi activités de 122 m2 avec vestiaires permettra de pratiquer les exercices de motricité. Elle sera mutualisée avec les associations, comme c’est déjà le cas pour celle de l’école élémentaire l’Eau Vive.
Des sanitaires et trois salles de rangement complèteront le nouvel aménagement. Enfin, le dortoir passera à 66 lits contre 48 actuellement.

 

Sécuriser les abords de l’école

La mairie profite de l’extension pour améliorer la sécurité et le stationnement aux abords de l’école.

L’architecte Alexis Dansette a été missionné pour redessiner les accès et de trouver des places de parking supplémentaires.
Le parking actuel sera transformé : dépose minute, nouvelle voie de circulation, nouveau parvis. Un accès piéton par les Promenades est aussi prévu à l’abri de la circulation.

 

Limiter au maximum les nuisances du chantier

Le maire prévient : « Nous sommes conscients que les travaux vont occasionner certains grincements de dents. Le stationnement étant déjà difficile, nous souhaitons mettre en place rapidement des solutions alternatives : un pédibus est à l’étude pour la fin de l’année. Nous avons aussi établi un planning pour que les travaux les plus bruyants soient réalisés pendant les vacances scolaires ».

En premier lieu, les entreprises devront démolir le préau existant. La clôture de la zone de travaux permettra d’isoler les allées et venues des engins de chantier.

Sur place, à chaque entrée et sortie d’école, un policier municipal et un Agent de sécurité de la Voie Publique veilleront à la sécurité et à la circulation des enfants et des parents.

L’opération devrait durer douze mois. Pour financer les 1,315 millions d’euros de travaux, la Région et l’Etat ont déjà promis des aides (400 000 euros au titre du contrat d’aménagement régional, et 191 205 € au titre de la Dotation d’Equipement des territoires ruraux.).