Parrot World

Sur 25 hectares de l’actuel golf, le parc animalier accueillera des espèces du monde entier dans d’immenses volières ouvertes au public.

Porté par M. Vignot, propriétaire du golf passionné de perroquets, le projet a pour vocation la protection de la nature et d’espèces menacées. Des ateliers pédagogiques sensibiliseront le public.

À terme, près de quarante emplois pourraient être créés pour assurer le fonctionnement de l’activité.

Cette réalisation est soutenue par le Conseil Départemental, Seine-et-Marne Tourisme, la communauté de communes du Pays Créçois, la communauté d’agglomération Coulommiers-Pays de Brie et la municipalité de Crécy-la-Chapelle. Sa date d’ouverture est programmée au 15 août 2020.

 

Le projet a été récompensé par la Chambre de commerce et d’industrie de Seine-et-Marne lors des Trophées Commerces et Tourisme 2018.

Le parc Parrot World

L’été 2020 verra l’ouverture de Parrot World, parc animalier généraliste à l’attention des familles. Le projet en cours de construction sur le Domaine de Crécy (golf)  prévoit une volière immersive de 10  000m2, dans laquelle des centaines de perroquets et autres oiseaux évolueront en liberté. L’espace abritera également une rivière avec des loutres géantes, des capybaras et des jaguars, cinq lodges, une mini ferme pédagogique de 2 000 m2 et une aire de jeux.

Quatre zones thématiques sont prévues à terme. La première phase de réalisation du parc se concentre sur l’Amérique du Sud. Dans les années à venir, les visiteurs pourront également découvrir les perroquets d’Afrique, d’Océanie et d’Asie.

Le Parrot World s’implique par ailleurs dans la conservation des espèces menacées à travers divers programmes d’actions européens. Plus d’informations sur : www.parrotwildlifefoundation.org/

Lire le communiqué de presse du Parrot world (parc aux oiseaux)

Les conclusions de l’enquête publique environnementale du projet de parc zoologique, dénommé Crécy Safari Park, sont aussi consultables à l’accueil de la mairie jusqu’au 14 juin 2019.

 

Arrêté préfectoral autorisant la société Omega Tropical Park à exploiter son parc zoologique (1er octobre 2018)