Prévention inondations

VIGILANCE CRUES : INFOS PRATIQUES

Vous pouvez suivre en temps réel le niveau du Grand Morin et de la Marne sur le site Vigicrues 

Pour être alerté par téléphone en cas de montée des eaux, inscrivez-vous à : ctgrandmorin@crecylachapelle.eu (indiquez vos nom, prenom, adresse et numéro de telephone portable et.ou fixe)

En période de crise, suivez les  réseaux sociaux dont les sources sont fiables : page Facebook du Grand Morin,  page Facebook de la mairie, application pour mobile Illiwap (telechargeable sous ios et android, gratuite)

Des bulletins d’informations réguliers sont aussi diffusés sur notre site internet.

 

Numéros d’urgence

Contactez les services d’urgence qui sont en contact permanent avec les élus et services municipaux mobilisés en cas de besoin.
Urgence : 112
Pompiers : 18
Gendarmerie : 17
Samu : 15

AGIR AVANT, PENDANT, APRES : anticiper le matériel, sécuriser votre habitation, …  Que faire en cas d’inondation

 

Questions fréquentes :

Mon habitation est-elle située en zone inondable ?

consultez le Plan de Prévention des risques d’inondations –PPRI qui détermine les secteurs inondables de la ville suivant la hauteur des plus hautes eaux connues.

Qui entretient le Grand Morin ?

Découvrez le rôle et les projets du Syndicat intercommunal du Grand Morin dans la prévention des crues.

Quand dois-je prévenir mon assurance ?

En amont, vérifiez que vous êtes bien assuré pour le risque encouru. Contactez votre assurance dès la montée de l’eau : la plupart peuvent prendre en charge une solution d’hébergement provisoire en cas d’urgence.

Prenez des photos et envoyez-les à votre assureur. 

Après parution de l’arrêté préfectoral de catastrophe naturelle au Journal Officiel, vous avez 10 jours pour déclarer le sinistre auprès de votre assurance.

La lutte contre les inondations en 2019, où en est-on ?

La GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et la Prévention des Inondations) est devenue une compétence intercommunale au 1er janvier 2018. Le Syndicat du Grand Morin continue d’assurer l’entretien
de la rivière.
La commune souhaite rester force de propositions : elle a ainsi missionné un bureau d’études pour la création de bassins de rétention dont les travaux devraient être pris en charge par l’intercommunalité (ru de Vaudessart et ru aux Biches). Les travaux pour moderniser les vannes, déjà engagés en 2018, se prolongeront en 2019. La réfection
des berges se poursuit.
Pour accompagner les investissements, l’évolution des règles d’urbanisme est aussi nécessaire. Ainsi, le futur Plan local
d’urbanisme agira de façon préventive. Chaque nouvelle construction créçoise devra être dotée d’un système de rétention des eaux pluviales.Dans les hameaux, chaque projet devra conserver 60% de pleine terre au minimum pour lutter contre l’imperméabilisation des sols.
Pour sa part, la communauté de communes du Pays Créçois a voté des mesures importantes dans son budget 2019.
Elle consacre plus de 2 millions d’euros à la lutte contre les inondations. L’objectif est d’établir un plan pluriannuel d’investissement et d’engager les premières actions : achat des parcelles nécessaires, lancement d’appels d’offres, montage du dossier « loi sur l’eau » ….
La création d’un EPAGE (Établissement Public d’Aménagement et de Gestion de l’Eau) pour gérer cette compétence à
l’échelle du bassin versant du Grand Morin est escomptée pour 2020.